BECAUSE OF YOU


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Do you hate me ? || Shohei

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsuki Suka

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/11/2008

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T1 - Tennis Leader
Relations:

MessageSujet: Do you hate me ? || Shohei   Lun 10 Nov - 23:14

    Garçons - Suuuuuuka-chaaaaan!
    Tsuki - Hmmm ? Oui ?


    Elle s'était retournée pour faire face à des gamins de première année. Enfin, gamin c'était plutôt relatif, elle avait le même âge qu'eux après tout...Mais elle avait tendance à l'oublier puisqu'elle avait sauté deux années scolaire à cause de ses résultats phénoménaux. Et oui, Suka-chan, cette mignonne petite fille qui avait l'air d'une poupée de porcelaine était une surdouée. La beauté, un caractère d'ange et même une cervelle digne d'un géni, mais pourquoi diable était-elle encore célibatère. C'était une question sans réponse puisqu'elle passait la majorité de son temps entourée de garçons. Le club de Tennis n'aura jamais été aussi populaire que depuis qu'elle le dirige. Enfin, elle biensur, elle ne voyait rien de tout cela et elle les traitait tous avec affection et les encourageait avec tout son coeur...En s'excusant d'être brutale dans ce sport. Bon mais nous en étions aux deux jeunes hommes qui lui avaient adressé la parole, la forçant à s'arrêter pour les laisser la rejoindre avant de continuer à marcher.

    Garçons : Échanger quelque services avec nous tentôt ça te dit? On a fait des progrès !
    Tsuki : ... Ah oui? Suuuper, je suìs fière de vous. Mais non, tentôt...
    Garçons : Tu travailles encore?


    Elle avait adressé un sourire désolé aux deux garçons en passant une main dans ses cheveux sombres. Elle devait payer ses cours elle, pas comme eux qui avaient des parents riches...au moins, ils ne la snobait pas. Elle était adorable, comment lui en vouloir d'être d'une autre classe sociale? Ah mais, elle ne voulait pas arriver en retard en cours, c'était une élève studieuse, c'était bien connu! Leur soufflant un baiser, elle accéléra le pas jusqu'à la porte de sa classe. Il ne manquait plus que ça... elle était arrivée dans les dernières dans son cours préféré, et amusant, si bien qu'il ne restait de place qu'à l'arrière, près de la fenêtre. Super pensa-t-elle, elle allait obtenir le coin non seulement isolé mais en plus glacé de la piècé ...Juste à côté du système de climatisation, de quoi s'enrhumer même l'été. Elle soupira et gagna quand même sa place, en bonne élève qu'elle était. De toute façon, elle pouvait se concentrer n'importe où, et elle avait déjà lu le châpitre, elle savait de quoi traiterait l'enseignant, elle ne manquerait rien parce qu'elle claquait des dents. Le cours début donc, mais pour une raison obscure, le professeur lui semblait particulièrement assomant aujourd'hui, peut-être parce qu'il parlait encore et toujours des bases d'anglais alors qu'elle avait largement dépassé ce niveau? Hmm, normalement il parlait beaucoup d'histoire et elle était charmée mais là, devant les consignes les plus élémentaires, elle ne pouvait s'empêcher de bailler, entre deux claquements de dents. Comment passer le temps? La jolie Suka-chan s'arma d'un cahier et d'un crayon Hello Kitty : on est une fille pathétique jusqu'au bout où on ne l'est pas...c'est à se demander si elle n'avait pas cette mascotte sur ses sous-vêtements. Une feuille maintenant...bon quoi faire, qu'est-ce que ça fait une fille naÏve et idiote quand ça a du temps à perdre...ah mais ça écrit le nom d'un prince sur une feuille et ça trace des petits coeurs tout autour...Mais c'était qui, son prince, qui allait avoir l'honneur d'être immortalisé à l'encre rose? ... C'était....
    Professeur : Takoro Shohei, assis toi là, au fond, près de Suka-san et ne fais pas un bruit, peut-être que tu vas apprendre quelque chose...
    Neeeee? Shohei?! Elle avait pas rêver éveillée encore ... Bah quoi... ça lui arrivait souvent quand elle n'avait rien de mieux à faire, et vous avourez que penser au minois adorable du garçon, aheum... et au garçon en entier en bout de ligne...était quelque chose de plutôt agréable..elle ne devait surement pas être la seule. Mais lorsque le professeur mentionna le nom de ce garçon, elle releva son minois pour effectivement, poser ses yeux sur celui qui faisait battre son coeur mais à qui elle n'osait pas parler...Il était toujours froid à son égard, à croire qu'il la détestait...Bah ... c'était bien possible, après tout, elle le croyait très riche, et certains, sans grande raison, méprisait le petit géni qu'elle était. Mais... Aie, il était vraiment là, et il allait vraiment prendre la place juste à côté d'elle. Air air aaaair, elle qui n'avait jamais été clostrophobe, elle venait soudainement de développer une peur panique de la salle de classe trop petite...Au moins, elle était près de la fenêtre, elle pouvait sauter en cas de panique...Du troisième, bravo sombre idiote... Son cerveau sembla fonctionner à nouveau parce qu'elle réalisa que la feuille était toujours à la vue. Bon on fait quoi, la manger était une option mais elle n'était pas certaine que l'encre ne soit pas toxique. Mais alors quoi?! Comme la timide et crétine jeune fille qu'elle était, côté sentiments, elle opta pour se coucher sur son bureau. Juste à temps, s'il avait fallu qu'il voit une telle chose...elle serait mal barrée. Mais... c'était plutôt impoli de ne pas le saluer, il était assez populaire dans le lycée, pour une raison qu'elle ignorait. D'une toute petite voix, et sans se relever de son bureau, elle lança un .
    Tsuki : ... Bienvenue en T-1 Takoro-sama !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Hukeru
Admin
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 26

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T2 &&
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mar 11 Nov - 0:33

    "J'en ai marre de vous, monsieur Takoro. C'est pour ça que vous allez me faire l'immense plaisir de changer de classe pour le reste de la journée."

    Quoi? Tout ça parce qu'il avait osé demander un stylo à sa voisine? Arnaque; L'asiatique fronça les sourcils, trouvant que l'injustice était flagrante. Peut-être que finalement, ce fait servait de prétexte parce que le professeur de français savait qu'il avait eu une relation avec sa fille cadette? Sûrement. Le jeune homme se releva, repoussant presque sa chaise avec brutalité, tout en saisissant ses affaires éparpillées sur la table. Le responsable du cours reprit sa longue tirade, interrompu par Shohei qui faisait un vacarme improvisé. Si il en avait le droit, nul doute qu'il n'aurait pas hésité à en foutre une à son élève malpoli et fière. Le brun balança celles-ci au fond de son sac, tirant la gueule, avant de tracer sa route jusqu'à la porte, les filles en profitant pour le mater de dos: Vue toujours aussi délicieuse que les jours précédents. Si elles étaient sûres d'une chose, c'est que ce gars aurait pu être mannequin sans problème.

    "Et vous avez intérêt à être calme en T-1, sinon je peux vous assurer que le directeur sera au courant de vos petites affaires perturbantes dans ce cours."

    Connard. L'asiatique sourit avec hypocrisie, avant d'ouvrir la porte et de la claquer par la suite, une fois qu'il fut sorti. La voix du professeur résonna de l'autre côté; Apparemment, il avait aussi trouvé ce geste-là arrogant. Shohei se mit instinctivement à courir, entendant son supérieur descendre les marches de l'estrade sur laquelle il se trouvait. Vite, fuir. Et voilà, il était dans le couloir précédent, en route pour la troisième scientifique. Rien de plus barbant que des cours de maths poussés à l'extrême; Lui-même, bon travailleur, n'avait jamais réussi à suivre cette matière dans ce lycée: Il avait tout le temps la moyenne, mais jamais plus. C'était à croire que son cerveau refusait de lui permettre de faire des calculs trop complexes; De quoi avait-il l'air face à la fille qui l'intéressait? D'un mec complètement paumé, ou d'un rebelle. Quitte à choisir, la deuxième image était la meilleure, et elle lui permettait de garder un peu de fierté. Une fois arrivé devant la classe, il toqua, puis entra sans même attendre qu'on lui réponde.

    "C'est Shohei...la chance! C'est trop bien, tu te rends compte..."

    Un murmure survint de droite, d'une rangée de filles; Le plus étonnant, ce fut que du côté des garçons, il y avait de simples regards appuyés. Malheureusement, même si cela ne se voyait pas, il avait sept clients dans cette classe, mecs comme femmes. Il n'accorda de regard à personne, même pas au professeur;

    "Takoro Shohei, assis-toi là, au fond, près de Suka-san et ne fais pas un bruit, peut-être que tu vas apprendre quelque chose..."

    Enfoiré; Décidément, pas un seul enseignant ne pouvait le blairer: Pourtant, il travaillait bien; Cela devait être la faute de son activité disons, extra-scolaire. Il hocha la tête, sans même chercher à répliquer quelque chose de mordant, se dirigeant vers la demoiselle en question. Il aurait pu dire 'Qui ça?', étant donné qu'il n'était pas censé connaître tout le monde, mais elle, c'était différent. Disons qu'il la trouvait pas mal du tout, et qu'il avait déjà quelques informations sur son compte, curieux. Tsuki était une très bonne élève, sérieuse et responsable, bien qu'elle était âgée de 16 ans; Une surdouée, tout simplement. Il la trouvait fascinante, et pourtant, il s'assit près d'elle avec indifférence, sans même la regarder. Pourtant, il aurait pu; Que foutait-elle allongée sur sa table? Sans chercher à comprendre, il observa la classe, laissant tomber son sac sur le sol;

    "Bienvenue en T-1 Takoro-sama !"

    'Takoro-sama', depuis quand était-il son maître, ou son dieu? Il soupira d'amusement; Lui qui croyait qu'elle ne s'intéressait pas du tout aux garçons. Il ne tourna pas la tête, cependant, il répondit d'une voix calme et désintéressée.

    "Je reste là que jusqu'à la fin de la journée, pas besoin de me souhaiter bienvenue. Alors tu peux continuer ton dessin."

    Et oui, pire que des yeux d'aigle, ou simple habitude de repérer son nom sur les carnets ou feuilles des filles.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki Suka

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/11/2008

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T1 - Tennis Leader
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mar 11 Nov - 1:08


    *Idiote* Il avait vu non? Elle n'avait pas rêvé, il avait posé son regard sur sa feuille avant qu'elle ait le temps de la faire disparaitre. ZUT! elle aurait vraiment du la manger, l'indigestion était moindre comparé à l'humiliataion qu'elle subissait présentement. Elle n'était pas certaine qu'il avait pu lire ce qui y était inscrit par contre, il restait peut-être une toute petite chance pour sa personne si il s'imaginait que c'était des notes d'anglais. Mais non, n'espère pas trop vie petite demoiselle, il a visiblement l'habitude d'avoir des admiratrices, tu n'es ni la première ni la dernière, alors il faudra faire avec..

    Shohei : Je reste que là jusqu'à la fin de la journée, pas besoin de me souhaiter bienvenue. Alors tu peux continuer ton dessin

    Le suicide est une option. C'Est bête hein, mais c'est la première chose qui traversa l'esprit de la jeune Suka-chan lorsqu'elle l'entendit prononcer ces mots. Les femmes et les enfants d'abord!!! Si elle avait pu personnifier les parties de sa personnalité qui tentaient à ce moment même de s'enlever la vie dans sa tête, ça aurait surement ressembler à une mêlée générale pour savoir qui aurait la chance de disparaître avant qu'il ne remarque qu'il avait vu juste. Elle était tellement gênée qu'il n'y avait même pas de couleur pour décrire celle que prenait ses joues en ce moment. Bon oui, c'était mignon, c'était même adorable et ça donnait envie de la croquer mais ce n'était pas son soucis premier en cet instant. Elle n'en avait pas l'air mais elle réfléchissait à la meilleure façon de faire disparaitre la feuille qui l'embêtait tant. Il n'y avait rien de pire que d'avoir l'air aussi bête devant le garçon de ses rêves...ah oui, il y a pire : quand ce même garçon vous déteste et qu'il vous méprise du plus profond de son coeur...et qu'en plus, il le montre. C'était idiot de sa part d'être tombée amoureuse de lui, il était mesquin et distant, à croire qu'il la détestait...et elle, comme une abrutie, elle lui avait souhaité la bienvenue. Elle fronça ses sourcils, pas convainquante et releva son minois vers lui en rengeant sa feuille : elle n'avait gribouillé que sur un coin, avec un peu de chance, il ne saurait jamais que c'était à lui qu'elle rêvait... Elle était furieuse contre elle même et furieuse contre lui, elle pourrait se venger, ce soir, elle planterait des aiguilles dans une poupée vodoo et tenterait de d'avoir sa justice sur ce garçon qui, en plus de faire battre son coeur à toute vitesse, la ridiculisait systématiquement...Et si jamais il était blessé, elle s'excuserait de ses pratiques de magie noir...Bravo Tsuki, tes menaces mentales ne feraient même pas peur à un enfant de deux ans...

    Tsuki : Je ne dessinais pas, je n'ai pas de temps à perdre, moi.

    Oh, petite peste, viendrait-elle d'insinuer qu'il n'est pas intelligent? Bah ... c'était bien la seule chose sur laquelle elle pouvait se moquer de lui un peu. Mais pourquoi être méchante si elle l'aimait visiblement de tout son petit coeur en chocolat? Ah ça ...c'est tout simplement parce qu'il l'avait blessé. Elle aurait eu les larmes aux yeux si elle ne s'était pas repris. C'était exactement comme si, sans un mot, il avait réussi à lui faire comprendre qu'elle était minable, qu'elle n'avait aucune chance et qu'elle était moche. Bon elle ne devait pas se regarder souvent dans un mirroir pour croire le dernier point, mais quand même, à quoi bon être mignonne lorsque la personne pour qui vous craquez vous voit visiblement comme quelque chose de repoussant, voir comme un instect infecte? Elle soupire et reprend son crayon, toujours rose, et se met à prendre des notes pour un cours qui l'embête toujours autant. Elle n'est tout simplement pas motivée aujourd'hui, ses beaux yeux sombres luttent contre les larmes, il ne manquerait plus que ça, qu'elle pleure devant lui...Comme pour la maudire encore plus, l'enseignant décide d'ouvrir la bouche pour déclarer que c'est le moment d'un exercice en équipe... pour le reste de la période...Houra, deux heures à endurer un crétin et à lui expliquer. Normalement, ça ne lui dérange pas trop, mais elle n'est pas d'humeur...mais bon, c'est Tsuki Suka...elle force un sourire.


    Professeur : Suka-san, tu travailleras avec Takoro-san. Pas question qu'il échappe à ce travail. Avec un peu de chance, tu auras une bonne influence sur lui...
    Quel enseignant stupide, ne voyait-il pas que son petit coeur était déjà assez blessé comme ça??! Ne voyait-il pas qu'autour d'elle, les filles telles des harpies la couvraient d'un regard noir et promettaient de se venger dès qu'elle aurait le dos tourner? Travailler avec Shohei Takoro, normalement, elle aurait été folle de joie, c'était le moment d'échanger quelque mots avec le garçon qu'elle admirait de loin...mais puisqu'il l'avait limite insulté quelque secondes plus tôt, elle n'avait pas très envie de bosser. Elle soupira encore plus en voyant l'exercice : c'était sommaire, vraiment. Elle n'avait aucune envie de faire ça ... Elle releva son regard vers le jeune homme qui était assis à côté d'elle et déplaça sa chaise sans grande motivation jusqu'à lui. Si bien que tout le monde se dit qu'elle était stupide de ne pas profiter de l'occasion. Une vraie petite demoiselle studieuse, elle faisait comme si elle n'en avait rien à faire des garçons...mais pourquoi ses joues étaient-elles si rouges alors?!
    Tsuki : ... Fais les question 1 à 5, je vais faire le reste.
    Euh... Tsukiiiiii le but c'est pas d'échanger, de communiquer...de s'aider et de s'expliquer pour bien comprendre? Et toi tu fais équipe à part...quelle vilaine fille va! Mais... dans sa tête, il n'y avait qu'une phrase qui raisonnait encore et encore : "Il me déteste".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Hukeru
Admin
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 26

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T2 &&
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mar 11 Nov - 1:51

    Virant donc de nouveau son regard sombre vers les élèves présents, il perçut tout de même le malaise de la jeune fille; Si quelqu'un pouvait vite calculer les sentiments ou pressentir les choses, c'était bien lui: Son métier à temps-partiel lui avait au moins enseigné ça; Connaître le gens, les deviner, les comprendre. Elle devait s'imaginer que ce n'était qu'un gosse égoïste, fière et riche. Il n'était qu'un quart de cela, c'est-à-dire qu'il était muni d'une fierté: Qui n'en a pas? C'est un défaut, ou une qualité, que chaque être humain possède, rien de plus. En ce qui concerne le fait qu'elle le prenne pour un mec riche et populaire, puisque être l'un oblige l'autre, c'était simplement parce qu'il intégrait cette école et, démuni d'intelligence telle que celle de Tsuki, il ne pouvait y être que grâce à son argent. Elle se trompait, à quelques détails près. Sinon, il n'était pas égoïste, si on se fiait au fait qu'il prêtait son corps sans trop rechigner sur le prix fixé. Soupirant, il posa finalement ses yeux sur le professeur, écoutant le cours.

    "Je ne dessinais pas, je n'ai pas de temps à perdre, moi."

    Claque; Shohei entrouvrit légèrement les lèvres, dans l'idée de répliquer, mais il ne le fit pas. Cela ne servirait à rien, il ne cherchait pas à la blesser, enfin du moins, pas par plaisir. Si la plupart du temps il était froid et distant, c'est simplement parce qu'il ne voulait pas qu'elle espère que ses sentiments étaient réciproques. Bien évidemment qu'il savait qu'elle l'aimait, c'était tout sauf discret. Mais, pour lui, avoir l'attention d'une jeune fille aussi charmante était quelque chose d'insupportable. Tout d'abord, il ne la comprenait pas: Il y avait tellement de garçons mieux que lui, plus intelligents, plus gentils. Être aussi sec avec elle n'était qu'une solution, du moins il pensait, pour l'éloigner et lui faire croire qu'elle n'avait aucune chance, qu'elle n'avait pas le niveau. Neni; Elle avait absolument tout ce qu'il fallait pour lui plaire, mais jamais il ne se serait autorisé à faire souffrir une demoiselle comme celle-ci en sortant avec alors qu'il doit faire des heures de pur sexe avec d'autres. Jamais.

    "Suka-san, tu travailleras avec Takoro-san. Pas question qu'il échappe à ce travail. Avec un peu de chance, tu auras une bonne influence sur lui..."


    Putain, pourquoi tout le monde le prend pour un sous-doué? Heureusement que c'était pas une fille, sinon lui aussi se mettrait à pleurer; Tout d'abord, l'étudiante pour qui il portait le plus d'intérêt le voyait comme un rapace, mais en plus de cela, il était humilié devant tout le monde. Bizarrement, les filles lui faisaient des grands sourires, comme si le fait qu'il soit nul et non-apprécié du professeur rajoutait à son nom et à son prestige. Intéressant, mais il s'en fichait éperdument. La chaise à sa gauche grinça, alors que sa voisine se décalait. C'est ça qu'elle appelle faire un travail en groupe?

    "... Fais les questions 1 à 5, je vais faire le reste."


    Apparemment; Il sentit son cœur rater un battement. C'était toujours désagréable de la voir prendre des distances de son plein gré, mais ça montrait clairement que sa technique marchait. Soupirant de nouveau, il prit une feuille, contrôlant les diverses émotions qui le traversaient, prenant par la même occasion un stylo qu'il se mit à mordiller, réfléchissant. Finalement, il fit ses questions, puis balança;

    "Tu as raison, t'auras une meilleure note si tu fais tout toute seule. Travailler avec un sous-doué comme moi doit pas être facile. Je fais même plutôt boulet, hm?"



_________________

MONEY LEADS PEOPLE'S LIVES, DON'T FORGET IT HONEY.
Do you want me to be yours? Give me cabbage.


Dernière édition par Shohei Takoro le Mar 11 Nov - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki Suka

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/11/2008

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T1 - Tennis Leader
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mar 11 Nov - 2:46

    Vous avez déjà eu un pincement au coeur, si brutal que vous aviez cru qu'il allait s'arrêter? Non ... que vous aviez espérer qu'il s'arrête parce que la douleur était trop vive pour que vous la supportiez? Si oui, et bien vous compreniez exactement ce que la pauvre Suka ressentait à chaque fois que le garçon de ses rêves la repoussait. On aurait dit qu'elle était là, comme une idiote à lui offrir son coeur et qu'à chaque fois, il le prennait et le jetait au loin...mais alors pourquoi elle recommençait? Elle était masochiste ? Oh peut-être bien... Comme si ça ne suffisait pas qu'il soit à côté d'elle. Car oui, il la rendait folle, il était tellement près qu'elle aurait pu le toucher, elle aurait pu éffleurer sa main, admirer son visage, elle aurait pu profiter de cet instant si elle avait encore eu l'illusion qu'il s'intéressait un peu à elle...Mais non, pire que de ne pas la trouver attirante, il la détestait. Elle n'aimait pas ce contact, il était trop près, il la gênait et il lui donnait envie de pleurer comme une jeune fille avec le coeur brisé. Elle était sur le point de se reprendre lorsqu'on la poignarda dans le dos : le professeur, ce crétin qui venait de lui ordonner de bosser avec Takoro-san. Ha oui, avec plaisir monsieur, je rêve de passer ma période à moins d'un maître du mec qui me méprise ... Elle soupira et traina sa chaise péniblement en se plantant devant lui, lui indiquant sa partie du travail.
    Oui elle avait loupé la partie "équipe" lorsque le professeur avait enseigne, mais elle n'avait aucune envie d'être amie avec ce mec. Si elle avait le coeur brisé, elle avait encore toute sa tête. Elle fixait les exercises en jetant les réponses sur papier. Tout allait toujours très vite dans sa tête, elle était surdouée après tout. Faute de se marier un jour, car elle était assez naïve pour croire qu'on aimait une seule fois et que son "one and only" c'était Shohei, elle pourrait avoir un diplôme et éviter de mourir de faim. Qui sait, peut-être qu'avec son intelligence, elle pourrait apprendre des tours à ses chats...Parce que oui, sans homme dans sa vie, elle aura une armée de félin pour veiller sur elle et la consoler pendant les tristes nuits d'hiver. Oui, elle était encore très gamine dans sa tête, et elle avait l'habitude de s'imaginer des scénarios catastrophes...Mais il y avait pire, croyez moi. En tentant d'éviter de regarder Shohei, elle remarqua que deux garçons ne le quittaient pas des yeux. Bon, elle n'était pas du genre à se formaliser de l'orientation sexuelle des gens...mais une hypothèse naquit dans son esprit : et si elle l'embêtait parce qu'il aimait les hommes? Oh vilaine Tsuki, il ne sera jamais attiré par toi. En se mordillant la lèvre, elle prit conscience qu'il parlait...

    Shohei : Tu as raison, t'auras une meilleure note si tu fais tout toute seule. Travailler avec un sous-doué comme moi doit pas être facile. Je fais même plutôt boulet, hm
    Tsuki : J...j'ai jamais dit que... tu tu étais un sous-doué ......ni...ni que ça me dérangeait de travailler avec toi ....... moi ... moi ça me fait même plaisir...
    Le rouge lui avait monté aux joues alors qu'elle risquait un sourire. Pourquoi me direz-vous, elle n'avait aucune raison d'être gentille avec lui, il la traitait avec mépris et avec indifférence...mais dans sa tête, il était homosexuel et du coup, elle en voulait surtout pas le détester parce qu'il aimait les hommes. Le pauvre, elle ne pourrait que lui causer des problèmes. En même temps, elle l'aimait tellement qu'elle avait du mal à mal le traiter, elle ne voulait pas le voir triste et elle avait l'impression que malgré son indifférence, à chaque fois qu'elle le traitait froidement, il semblait plus triste. Elle replongea son regard sur la feuille, refusant de le regarder, imaginez qu'il l'insulte encore, ça serait le comble... Elle voulait garder le silence, d'ailleurs, elle se mordillait la lèvre inférieure en se répètant mentalement : chuut, tait toi Tsuki, la ferme, ne dit plus rien il va encore être mesquin et tu vas le regretter...ne dit plus rien, tu iras pleurer un bon coup dans les bras de son ours en peluche tentôt... Elle releva son minois pour voir la feuille encore blanche de Shohei...enfin, ou très peu entamée. C'était plus fort qu'elle, elle se pencha vers lui et écrivit la réponse à la question deux.
    Tsuki : ... T'es pas rapide par cont-----kya !
    En se relevant, elle avait réalisé qu'elle s'était beaucoup trop avancée et qu'elle était vraiment très près de lui, son visage angélique presque collé au sien. Enfin, quelque centimètres oui, mais elle n'avait pas l'habitude d'être si près, elle fit le saut en reculant sur sa chaise. Son coeur battait à toute vitesse et ses joues étaient en feu. Elle l'observait avec des yeux ronds, il était tellement beau, tellement plus beau de près...elle avait envie de lui faire remarquer mais ça aurait été bête. Aussi, elle détourna la tête d'un geste vif pour observer n'importe où, la fenêtre... C'était elle ou la température avait monté d'un cran depuis qu'il était là... Heureusement qu'elle était à côté de la fenêtre finalement !! Pendant qu'elle le regardait de façon pas très subtile, du coin de l'oeil : oui, il n'y avait qu'elle pour ne pas remarquer à quel point c'était pathétique et à quel point le monde entier était au courant des sentiments tendres qu'elle avait pour le garçon. Et le monde entier, enfin, ceux qui pouvaient observer la gente masculine de la classe, une bonne partie du moins, qui détaillaient la jolie brunette du regard, pouvait constater à quel point Shohei était bête de ne pas mieux la traiter : elle était tellement angélique pourtant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Hukeru
Admin
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 26

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T2 &&
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mar 11 Nov - 13:41

    Non, en réalité, ce n'est pas qu'il n'était pas doué en anglais, mais juste que le fait de se trouver près d'elle et de devoir faire ses preuves en sachant qu'elle était capable de faire son boulot en moins de temps qu'il ne faut pour le dire était une chose perturbante. Oh et puis, devoir bosser avec elle signifiait se retrouver proche, et être sympa, ce qu'il ne pouvait pas lui accorder; Il savait pertinemment que, dès le moment où il commencerait à s'attendrir, ce serait trop tard pour reculer. Après avoir balancé sa phrase, il griffonna quelques mots anglophones sur sa feuille, d'une écriture fine, tout en posant sa tête au creux de sa main; Ah, si seulement elle n'était pas amoureuse, ça lui éviterait d'avoir à faire tout ça, et à se faire souffrir lui aussi éventuellement. Et puis, quelles raisons avait-elle de l'aimer? Excepté son physique, elle ne le connaissait pas. Si elle en voulait après son corps, elle avait juste à se renseigner et elle l'aurait. Mais, elle ne savait rien de lui mentalement: Alors à quoi bon? Pouvait-elle vraiment prétendre avoir des sentiments pour un homme dont elle ignorait tout mise à part la réputation? Elle venait d'une famille modeste, cela était peut-être la raison pour laquelle elle ne pouvait s'offrir ses services, qui sait, même si il penchait plus sur le fait qu'elle ne savait pas qu'un club d'hosts existait au sien du lycée.

    "J...j'ai jamais dis que... tu tu étais un sous-doué ...ni...ni que ça me dérangeait de travailler avec toi...moi...moi ça me fait même plaisir..."

    Finalement, c'était quoi le pire? Briser les rêves d'une gamine de seize ans qui croit au prince charmant parce qu'elle a cédée au charme physique d'un jeune homme plus âgé qu'elle, ou faire comprendre à la fille par laquelle on se sent attiré que rien n'existera jamais parce qu'il ne veut pas d'elle? Les deux étaient assez complexes, et même si Tsuki le connaissait en quelques points, cela n'y changerait rien: Il ne pouvait rien pour elle, ni pour lui. Bien évidemment qu'il sentait le regard appuyé des jeunes gens sur eux deux. Oui, c'était un enfoiré avec la demoiselle, mais ça, c'était pour son bien. Dis donc, sa réplique avait le don d'être au moins un peu compréhensible; Elle bégayait beaucoup, était-ce parce qu'elle le trouvait trop imposant, ou parce qu'elle avait été surprise par sa phrase? Plissant légèrement les lèvres, il ne répondit rien, histoire de faire l'homme froid, mais il eut du mal à retenir un sourire alors qu'il se remettait à mordiller son stylo.

    "...T'es pas rapide par cont-----kya!"

    Alors ça, c'est ce qu'on appelle être rapide. Elle avait fait un bond considérable, attirant le regard de toutes les personnes qui avaient eu la délicatesse de ne pas les épier durant la conversation sans réel intérêt; Qu'est-ce qu'il lui avait pris? C'est bizarre, à peine s'était elle approchée pour écrire la réponse, qu'en relevant les yeux, elle avait eu une réaction étonnante. Enfin, disons simplement qu'il ne s'attendait pas, même si elle était amoureuse, à se qu'elle se comporte de la sorte; Haussant un sourcil, il l'observa, sans mot dire. En même temps, que pouvait-il rajouter? Un 'Bah alors? Pourquoi une telle réaction de pucelle?', non, forcément. Tiens, ça aurait été cruel de dire ça, mais il s'était tout de même imposé des limites. Sans chercher à la blesser, il se concentra de nouveau sur sa feuille, en passant cette fois-ci sa main dans ses cheveux de sorte à avoir sa tête appuyée contre sa main;

    "Donc...Life is a heavy load..."

_________________

MONEY LEADS PEOPLE'S LIVES, DON'T FORGET IT HONEY.
Do you want me to be yours? Give me cabbage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki Suka

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/11/2008

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T1 - Tennis Leader
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mar 11 Nov - 15:21

    Seigneur, si vous avez le moindrement de l'affection pour votre création, faites qu'une catastrophe arrive sur-le-champ et la tue avant qu'il ne soit trop tard. Elle, suicidaire? Non pas vraiment, mais ça en venait intolérable, d'avoir à travailler avec lui, d'avoir à être si près de cet homme sans jamais pouvoir être assez près... c'était une torture insuportable pour la pauvre Suka-chan. Elle être bête? Stupide de craquer pour un garçon qui visiblement n'avait rien d'un prince et encore moins de charmant ? Mais où ça avait commencé tout ça...parce que c'était loin d'être pour son argent qu'elle avait le coeur en plein concert de battement dès qu'il l'approchait un peu. Elle ne le savait même plus elle même...ça devait dater de sa première années ici, oui c'était exactement ça, sa première journée, elle l'avait bousculé et il s'était tout simplement excusé en souriant. Il ne devait même pas en avoir de souvenir, mais elle, elle avait serré ses livres contre elle en se demandant pourquoi ses joues étaient soudainement si rouges. Il n'était pas aussi mesquin avant...Maintenant, elle aurait pu juré que son sourire était souvent faux et qu'il souffrait pour quelque chose. Peut-être avait-il le coeur brisé, peut-être qu'un de ses parents était mort...qui sait, elle était bien loin du compte la petite, trop naïve pour sortir de son univers rose et réaliser que là, dehors, il y avait des gens forcés de vendre l'unique chose qui leur appartenait en toute circonstance : leur corps.

    Elle travaillait sur sa feuille avec une rapidité surprenante, elle arrivait répondre convenablement aux questions, il n'était pas trop près et en se concentrant, elle pouvait presque oublier sa présence. Il faut lui reconnaître au moins cela, même si elle est cruche et que c'est évident pour le monde entier, elle fait quand même de gros efforts pour ne pas lui montrer ses vériables sentiments. Bon ok, si elle devait décrocher un rôle d'actrice avec ça, elle ne pourrait pas, elle est mauvaise pour mentir...Mais c'est ainsi les gens singulièrement bons. Elle voulait en finir au plus vite, regagner sa place près de la fenêtre et endurer la climatisation qui menaçait de lui causer une pneumonie. D'ailleurs, elle claquait presque des dents tellement elle n'endurait pas cette température. Frisonnant de plus belle, elle posa ses mains sur ses avant bras pour se protèger un peu de l'air glacée. Mentalement, elle se maudissait d'être arrivée dans les dernières, sans ça, elle ne travaillerais pas avec Shohei, elle ne serait pas malade après ce cours, et sa vie irait beaucoup mieux. S'approchant de lui pour écrire des réponses sur la feuille, elle ne réalisait même pas qu'elle avait tout un tas de pensées diverses en tête. Le tout, plus ou moins déprimantes en somme. Mais comment faire autrement, quand un mec froid et cruel s'amuse à piétiner votre petit coeur en chocolat?!


    Elle avait relevé la tête, signalant qu'elle avait terminé les exercices, mais elle avait oublié un minime détail : elle était penchée sur la feuille de Takoro-san, et ainsi, elle avait forcément posé son regard sur lui en se relevant. Sursaut, elle c'était reculée en rougissant furieusement. Elle, timide? Oh vous n'avez pas idée... et puis, elle pouvait bien avoir des réactions de pucelles puisque justement, elle était encore vierge et que pour elle c'était une valeur importante, que de ne pas donner son corps au premier venu... Elle ne concevait d'ailleurs pas qu'on puisse tout simplement s'envoyer en l'air pour du plaisir ou de l'argent, c'était quelque chose d'intime et de sacré dans sa petite tête de gamine de seize ans. Elle, elle savait très bien qu'elle n'aurait jamais la force de se retrouver dans une telle position avec quelqu'un en qui elle n'a pas entièrement confiance. Soupirant, elle était à nouveau perdue dans ses pensées lorsqu'il lui adressa la parole.

    Shohei : Donc...Life is a heavy load ?
    Tsuki : Hein ?! J'ai jamais écrit un truc pareil !

    Elle fronça les sourcils, comme si elle était surprise d'avoir écrit une telle chose. Elle l'observait l'air perdu en s'approchant pour mieux lire. Oui bon, c'était exactement ce qu'elle pensait mais elle n'aurait jamais mis une telle chose sur papier. Réponse deux.... ses yeux parcouraient la feuille sans arriver à trouver dans sa réponse ces mots qui pourtant représentaient exactement ce que son petit coeur ressentait. En bout de ligne, après avoir eu l'air complètement bête, elle réalisa qu'il parlait de la question suivante.. un genre de "expliquez ce que l'auteur a voulu dire par..." Souriant devant sa propre bêtise : elle savait au moins rire d'elle même, Suka-chan se mit à réfléchir. Mais elle n'avait pas vraiment envie de travailler... et puis probablement qu'elle ne se retrouverait plus jamais aussi près de Shohei dans toute sa petite vite...elle décida donc de prendre tout son courage et de lui demander, de lui poser cette question qui la torturait. D'une toute petite voix, pour que ceux qui les observaient ne comprennent pas, elle demanda.


    Tsuki : ...Dit... est-ce que j'ai fais quelque chose pour te faire fâcher... est-ce que j'ai été méchante avec toi dans le passé........... sinon pourquoi est-ce que tu me détestes?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Hukeru
Admin
avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 26

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T2 &&
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mar 2 Déc - 21:03

    "Hein?! J'ai jamais écrit un truc pareil!"

    Shohei, surpris, releva ses yeux vers elle. De quoi parlait-elle? Simple hasard, il jeta un regard circulaire, histoire de voir si elle parlait à quelqu'un d'autre: Peut-être encore un mot qu'elle avait griffonné sur une feuille et qu'elle tentait de cacher ou bien de dénigrer. Mais apparemment non, elle fixait sa feuille d’un air perturbé, comme si il avait marqué la plus grosse connerie de tous les temps. C’était pas son genre de se laisser déconcentrer, même par des yeux aussi beaux et captivants que les siens ; Haussant un sourcil, il esquissa un sourire, sans y accorder de plus grande attention, reprenant la lecture de la question posée à laquelle il était censé répondre. Si elle lui donnait si peu à faire, autant procéder avec sérieux et application : L’image qu’elle avait de lui devait déjà être assez médiocre pour qu’il n’ait pas à la noircir d’avantage. La voix mélodieuse de la jeune fille le coupa de nouveau dans son élan ;

    "Dis... est-ce que j'ai fait quelque chose pour te fâcher... est-ce que j'ai été méchante avec toi dans le passé...sinon pourquoi est-ce que tu me détestes?"

    Scotché. Voilà ce qui lui arriva. Fixant toujours sa feuille, sa main qui tenait le stylo commença à légèrement trembler. Quoi, lui la détester? Jamais. S'humectant les lèvres, la gorge sèche, il tenta par la même occasion de l'humidifier, mais rien n'y faisait. C'était quoi cette colle qu'elle lui posait? Elle se faisait mal volontairement en parlant de ça; Le truc c'est qu'il ne pouvait pas être franc, sinon leur relation serait pire. Elle aurait honte de lui, plus que lui même se dégoûtait par moment. Soupirant, il hésita à relever les yeux: Que pourrait-il balancer comme mensonge pour s'en sortir? Lui dire qu'il la détestait serait une mauvaise idée, mais lui dire qu'il l'appréciait l'était sans doute aussi. Quel dommage, finalement, qu'il ne puisse sortir avec elle à cause de sa situation, sinon, c'est ce qu'il ferait sans chercher plus loin.

    "Non, ça n'a rien à voir avec toi. Juste que je ne suis pas sociable."

    C'était ridicule, mais c'est tout ce qu'il avait pu sortir, mettant ses deux mains dans ses poches pour qu'elle ne voit pas qu'il était en train de trembler de tout son long. Merci les rancarts improvisés avec des gens inconnus pour lui permettre de garder son sang froid face à la jeune demoiselle. Et pourtant, sur le coup, il aurait juré qu'il était plus dur d'expliquer la condition de sa présence dans ce lycée que de passer à l'acte avec un client. Doucement, il releva la tête, se convainquant qu'il serait sans doute plus crédible.

_________________

MONEY LEADS PEOPLE'S LIVES, DON'T FORGET IT HONEY.
Do you want me to be yours? Give me cabbage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsuki Suka

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 09/11/2008

CHARACTER SHEET
Topic's:
Classe && Club: T1 - Tennis Leader
Relations:

MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   Mer 3 Déc - 19:53


    Tsuki avait du user de toute sa volonté et de tout son courage pour lui demander, aussi directement, pour quelle raison il manifestait de la haine à son égard. Quand même, vous avourez que ce n'était pas facile, de faire face au garçon qui hante vos pensées et vous trouble avec un simple regard, pour lui demander clairement, quels sont les motifs qu'il a de vous détester. Car oui, il ne l'aimait pas, elle ne était certaine. Mais pourquoi, elle n'était pas particulièrement désagréable, ni ventarde ni arrogante malgrés on intelligence, elle était plus jeune oui, mais pas immature. Mais pire que tout, elle ne lui avait pratiquement jamais parlé. Il n'avait absolument aucune raison de lui en vouloir, il n'était même pas dans sa classe! Oh mais peut-être qu'une horrible rumeur circulait à son sujet et qu'il s'était fait une image horrible d'elle, si c'était le cas, elle devait absolument le savoir. Tsuki lui demanda donc, d'une toute petite voix, comme si elle était atrocement gênée et mal à l'aise, c'était bien le cas d'ailleurs... Shohei ouvrit la bouche pour lui répliquer ... mais elle n'en crut pas un mot. Sa naïveté avec des limites !

    Shohei :
    Non, ça n'a rien à voir avec toi. Juste que je ne suis pas sociable
    Tsuki : Menteur.


    Elle fronça ses fins sourcils en l'observant, elle voyait bien qu'il était troublé mais elle n'avait pas la moindre idée de la raison d'un tel comportement. Quand même, elle n'était pas prétentieuse au point de s'imaginer qu'elle lui plaisit...Elle ne le saurait jamais d'ailleurs, c'était bien triste hein.. Une seule chose la mettais hors d'elle, et c'était le mensonge. Elle aurait préféré qu'il la traite de tous les noms, qu'il lui dise ouvertement qu'il la détestait aulieu de prétendre qu'il n'était pas social. C'était faux, enfin le pensait-elle parce qu'il était toujours entourés d'un tas de gens, autant des garçons de des filles. Bon, Tsuki ne pouvait pas se douter que c'était des clients...du coup, elle croyait que c'était des amis. Prenant un air boudeur absolument irrésistible : sourcils froncés tout en se mordillant la lèvre inférieur, elle se mit à répondre aux dernières questions sans lui adresser une parole de plus. Elle aurait voulu pleurer, c'est quand même triste non, le mec dont vous êtes dingue vous déteste et refuse de vous dire pourquoi. Dans sa tête, les pires scénarios : peut-être qu'elle avait écrasé son chat par accident, ou alors qu'elle avait pris le dernier chocolat à l'épicerie et qu'il n'avait pas pu en manger. Ça serait plausible qu'elle ait oublié un tel affront!

    Tsuki : Je...je veux dire...tu es toujours avec des tas de gens. Et puis tu ris ...et tu es sympa avec tout le monde sauf quand si je passes à côté de toi, tu fais limite un bond en arrière. Et quand je te parles, tu me dis presque de la fermer...je... Je suis PAS un monstre >o<... arg.. j'ai encore trop parlé non?

    Bah voilà...elle était furieuse. Mais en même temps, elle s'en voulait, elle venait de tout gâcher, là oui il allait la prendre pour une dingue...croire qu'elle était complètement débile, de lui dire des choses comme ça. Bon, elle ne parlait pas très fort, assez pour ne pas être le centre d'attention, mais ça la blessait quand même la façon dont il la traitait. Son petit coeur en chocolat ne pouvait pas tolérer d'être traité de la sorte. Prenant la feuille d'anglais, elle lui jeta un regard accusateur et retourna à sa place. Le travail était fini et elle ne voulait pour rien au monde continuer à parler avec lui. Elle ne réussissait qu'à se brûler les ailes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Do you hate me ? || Shohei   

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you hate me ? || Shohei
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Love me now or hate me forever!
» Sometimes I hate you so much [pv Lysandre]
» [Terminé] You hate me, I know ... [Nathan]
» i hate shonda rhimes, i hate everything. - sweva
» Love me, hate Me [PV Aarhyel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BECAUSE OF YOU :: [ . LIEUX SCOLAIRES . ] :: .TROISIEME ETAGE . :: T-1-
Sauter vers: